Un jour, Tartini, célèbre professeur de violon et compositeur, vit apparaître Satan dans ses rêves.

Il avait un corps d’homme, mais avec une grande queue et des pieds crochus, les ailes d’une chauve-souris gigantesque, une face effroyable armée de longues oreilles, surmontée de cornes plus longues encore accompagnant un regard flamboyant et un rictus épouvantable.

« Je suis le Prince des ténèbres, Je puis te donner la gloire, la richesse et la renommée. Mais tu dois m’abandonner ton âme ».

Et, afin de prouver ce qu’il avançait, le diable s’empara du violon de l’artiste et se mit à y promener l’archet avec une habileté et une supériorité inconnue jusqu’alors au musicien.

Celui-ci écoutait, immobile et comme en extase; ce qu’il entendait était une sonate si magnifique et si étrange qu’il n’avait jamais imaginé qu’on puisse tirer pareils sons d’un violon.

Sa surprise et son ravissement allaient crescendo, il n’osait plus respirer dans la crainte de perdre une note de cette harmonie.

Bientôt, son émotion l’oppressa tellement qu’il se
réveilla.

Encore sous l’influence de cette sensation qui avait envahi tout son être, il saisit son violon, et reproduisit ce qu’il avait cru entendre.

C’est ainsi que naquit la fameuse « Sonate du diable »
un des morceaux les plus fameux de l’histoire de la musique.
Anges ou démons, les personnages qui apparaissent dans nos rêves peuvent stimuler notre créativité et donner naissance à de belles œuvres. C’est ainsi qu’est n le Club Positif: un rêve..

Catégories : Actualités

Yrvin Lauriston

Je suis membre de l'association CJPCP ainsi qu'auteur de nombreux livres disponibles sur www.Thebookedition .- Visitez mes sites blogues : ylauriston2.blogspot.com / sdpi-zooming.blogspot.com

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *