INTRODUCTION : Dans ce monde agrémenté, orné et enjolivé d’hypocrisie, de coquinerie et de mesquinerie, bien des trucs vitaux de l’existence ne sont pas timbrés et exempts de tabous, de stéréotypes, de clichés. Toutefois, l’amour, le sexe et l’argent pour n’évoquer que ceux-là ne sont pas épargnés du lot des interdits imposés lâchement et honteusement par la société mais qui sont indispensablement des quintessences et des aromates inconditionnelles de l’aventure tellurienne. Personne ne peut s’en passer même si on se feint de rester un petit peu à l’écart par souci de se montrer moraliste et conformiste sournoisement. Ainsi cet opuscule intitulé « L’Argent : Une Cathédrale de Nuages » peint le triste tableau de notre quotidien d’une façon minutieuse en vue de faire la part des choses. Il présente la réalité vivable et celle de l’argent qui joue un rôle moteur dans l’évolution sociale de tout peuple, de toute société et de toute nation d’une façon ou d’une autre. Certains perçoivent l’argent comme un permis de vivre, de subsister, de se faire un nom, des rangs sociaux, une noblesse. D’autres le voient comme un mystère, un pouvoir, un commandant ; celui qui fait, qui donne, qui ordonne, qui fixe, qui change, qui transforme, entre autre une cathédrale de nuages etc. Quoi que l’argent constitue chaque jour la boussole économique de la survie aucune, il ne se laisse pas surprendre pour plus d’un comme une chose sale que l’on devrait s’en débarrasser, une ambiguïté qu’il est difficile à décrire. Pour d’autres, c’est lui qui est responsable des maux et des plaies du consortium, de la société agencée ou projetée. En dépit de tout ces phototypes, ces banalités, ces négatons face à l’argent : Est-il vraiment responsable des méfaits, des forfaits, des récidives, des dégradations de l’être humain ? Est-il bon ou mauvais en soi ? N’y a-t-il pas aucun impact positif ? En effet, ce bouquin tient à débusquer les faits en réaliste en vue de sacraliser que l’argent n’est pas mauvais ni bon en soi c’est l’utilisation qu’on en fait qui est mauvaise. L’argent n’a rien fait de mal puisqu’il contribue à la pérennité de toute et chacun et, est vu comme un patrimoine économique de l’humanité pendant toute la vie terrestre. C’est donc un moyen d’échange et une simple énergie nous permettant d’apprécier et de vivre de la production de l’autre et de nous même en nous gratifiant pour les services rendus de par et d’autres…Quid de son rôle… ? Quid de son importance ? D’où, une basilique ou abbatiale truffée de cumulus…


Copyright © 2020 BeSeven. Site officiel de la CJPCP.