Marc-Aurèle, un fameux philosophe-roi romain qui a révolutionné le monde de la pensée philosophique dans les années 161, et plus tard deviendra le précurseur du développement personnel via ses premiers écrits ;  a relaté : « Ce sont les pensées d’un homme qui déterminent sa vie ». Pour lui, les pensées d’une personne créent celle-ci ou sa vie, ou l’homme est le reflet de ses pensées…

En effet, le développement personnel qui se réside sur des pensées ou attitudes (positives) et actions (faits concrets), nous enseigne aussi l’importance de maitriser nos pensées puisque celles-ci jouent un rôle prépondérant dans le devenu d’une personne,  d’un individu, d’une communauté ou d’une société en générale. Il nous présente aussi notre vie comme un jardin dans lequel nous devons semer de bons grains (pensées positives).

Et si nous ne semons ni de bons ni de mauvais grains dans ce jardin de notre vie, les mauvaises herbes ou mauvais grains y pousseront automatiquement soit de façon inconsciente ou d’autres y sèment  de mauvais à notre place faisant de notre vie leurs dépotoirs, puisque l’homme est le produit de son milieu, de son entourage, de son environnement (via l’effet suggestif et psychologique).

Imaginons un moment un jardin…? Chacun de vous qui êtes entrain de lire cet opuscule, vous connaissez ce que c’est qu’un jardin : une portion de terre. Donc, si vous ne cultivez pas cette portion de terre qui vous appartient, qui vous est chère, il n’est pas curieux de voir que toutes qualités d’herbes ou épines y poussent pour engendrer cette parcelle de terre. Et même si vous y semez de bons grains, les mauvaises herbes et les épines continuent à y pousser. Ce que vous devez faire en ce moment c’est de sarcler, nettoyer, couper, enlever ces mauvaises herbes à chaque fois qu’elles s’y font présenter.

Et là encore, si vous négligez de saper celles-ci malgré l’effort que vous aviez fait de semer de bons grains dans votre jardin, ces mauvaises herbes non-rasées par votre négligence peuvent étouffer ces bons grains. Voilà tout l’enjeu ! Ceci est aussi évident dans toutes les sphères d’activités de la vie terrestre.

Et bien, c’est de même pour notre vie, il n’y a pas de neutralité. Le même travail doit se faire comme on doit faire pour un jardin, une portion de terre. Nous devons semer de bonnes semences (pensées ou attitudes positives) dans le jardin de notre vie, et ceci chaque jour durant toute notre existence tellurique, et veiller à ce que les mauvaises semences (pensées ou attitudes négatives) n’y poussent pas. Et là encore une fois, malgré que nous ensemencions de bonnes semences cela n’empêchera pas aux mauvaises d’y pousser, et quand elles poussent nous devons les sarcler, les couper, les nettoyer, les enlever et les jeter aux feux. C’est comme pour le jardin, les mauvaises y germent automatiquement. Ainsi à chaque fois qu’elles poussent, on les coupe afin qu’elles ne tuent pas les bonnes.

Mais vous pouvez vous posez la question suivante : Comment saper, sarcler, extirper, nettoyer, couper, enlever et raser les mauvais grains de votre vie ? Puisque le mot jardin est utilisé comme une métaphore ou une comparaison. Et bien, le développement personnel nous montre clairement comment combattre ces mauvaises semences, mauvais grains, mauvaises pensées, mauvaise idées, ces mauvaises conceptions, ces mauvais clichés, ces mauvaises attitudes, ces mauvais stéréotypes dans notre vie. C’est un long processus de guérison de soi en vue de changer ces mauvais enseignements dont la société, l’environnement et l’entourage nous inculquent soit consciemment ou inconsciemment. Mais Comment faire ?

Le développement personnel nous apprend que pour changer ces mauvaises postures et habitudes qui deviennent tour à tour des (vices), nous devons faire l’inverse. « Penser autrement comme d’habitude ». Commencer par avoir une bonne attitude positive, commencer par voir les choses sous des angles purement positifs. Commencer par avoir une autre conception positive et bienveillante de la vie.

Considérer chaque seconde de cette vie comme un cadeau offert  à vous par l’univers et en profiter le mieux. Chaque seconde de votre vie est une vie qu’il faut en profiter de façon honnête en faisant des choses utiles à vous et à la communauté ou au monde entier. Considérer chaque jour de votre vie comme si c’était le dernier et que vous ferriez tout ce que vous devriez faire en ce dernier jour même.  Devenez un citoyen du monde pour paraphraser l’autre. Ne penser pas comme les imbéciles, les idiots, les ignorants et les aliénés, les négativistes religieux que la vie ne vaudrait pas la peine d’être vécue. Bien au contraire, découvrir notre mission terrestre et comment l’accomplir honnêtement malgré les embuches et les barricades c’est l’acte d’un bon  visionnaire, d’une personne avisée et progressiste…

En un mot, c’est le premier pas vers ce processus de changement de mentalité, de guérison de soi. Commencer par saper les anciennes formules défaitistes, par avoir une nouvelle conception des choses et de la vie.

En plus, toujours dans le développement personnel, faites-vous ou votre subconscient des suggestions positives pour éradiquer son ancien programme alarmiste incarné consciemment ou inconsciemment dans votre esprit soit par votre environnement, votre entourage ou vos proches. Pour se faire, c’est de vous faire de bonnes suggestions par des messages ou pensées positives, par l’écoute pendant la journée et pendant le sommeil des textes audio positifs, messages positifs, chansons positives, musiques positives ou musiques classiques qui désormais, ont des effets curatifs sur le cerveau de l’homme ; un meilleur moyen d’aller mieux, de changer les attitudes, conceptions et pensées négatives, de se guérir physiquement et psychologiquement de façon automatique sans grands efforts ; et sans effets secondaires via l’écoute de ces choses considérées comme la médecine douce ou naturelle différente de la médecine dure traditionnelle qui est toujours sujette à des effets secondaires.

Vous pouvez visionner aussi des films audiovisuels ou lire des livres instructifs, motivants et positifs qui vous motivent à aimer, apprécier et à gouter le miel de la vie qui peuvent déclencher de façon psychologique, ce changement de mentalité, de conception, de perception, de sensation et de ressentiment. La suggestion ou l’autosuggestion c’est un outil très efficace en développement personnel dans le processus de l’amélioration de soi, de l’épanouissement personnel, du-mieux-être etc.

Ce processus entraine un dialogue positif entre vous et votre esprit couramment appelé subconscient, inconscient, imagination, inspiration ou le sixième sens ou votre divinité infinie.

Ceci mérite d’être noté comme dit Og Mandino, un fameux personnage du développement personnel qui a changé la vie de milliers de gens à travers ses ouvrages et ses cd audio positifs, notamment celui du « Le Mémorandum de Dieu à toi, extrait de son fameux ouvrage « Le Plus grand miracle du monde » auquel il relate : « En toi, un Dieu qui s’amuse, une Divinité déguisée » (le Dieu que vous cherchez ou allez chercher partout est là en vous et c’est vous votre esprit ou votre subconscient). Cet ouvrage d’Og Mandino est une fameuse caricature de la vie de l’homme, de son existence, de ses potentialités, de sa capacité, de ses dons et talents innés et de sa mission. C’est un fameux ouvrage que tout le monde devrait lire et écouter les cd audio pouvant vous aider à reprendre confiance en soi ».

Entre autres, votre subconscient est votre meilleur personnage. C’est lui qui contrôle et dirige tout dans votre vie via votre cerveau raisonneur et limité.

Cependant, votre subconscient est potentiellement illimité comme l’océan, il n’a pas de limite que celle qu’on lui a donnée, il est totalement illimité, il n’est pas raisonneur puisqu’il n’est pas limité mais a un grand pouvoir créatif et inventif. Il est tout. Il joue le rôle de président et préside sur tous les organes de notre corps.

C’est grâce à lui que tous nos organes fonctionnent par l’intermédiaire du cerveau. Cependant le cerveau joue le rôle de second plan, il joue le rôle de vice-président ou premier ministre. En cas de litige entre les deux, le subconscient peut révoquer le cerveau.

Et c’est ce qui arrive le plus souvent quand nous donnons trop de place et d’importance à notre cerveau en essayant de lui faire apprendre un tas de chose qu’il ne le peut tout en négligeant le subconscient qui est tout et peut tout, quand ce désaccord existe entre ces deux entités de nous, ce sera pour la chute et le malheur du cerveau qui se retrouvera au fil du temps à la crêpe pour notre malheur par l’ignorance.

Au contraire si nous savions créer l’équilibre entre ces deux selon le principe fondamental de la complémentarité (Yin & Yan), les merveilles y prendraient incommensurablement place….

Comprendre l’essence, la puissance, la valeur ou l’évolution de votre esprit (subconscient, imagination, inspiration, sixième sens etc.) peut vous rendre extrêmement riche et vous apporter d’énormes bienfaits tant sur le plan psychique, émotionnel, moral, physique et matériel. On peut expliquer le pouvoir de votre subconscient comme une espèce de magie que l’on n’arrive pas à tout saisir.

Tout ce qui existe dans le monde matériel que l’on peut appeler le palpable, le touchable, le viable est le fruit du subconscient, tout a été avant tout une idée, une pensée imaginée, créée dans le subconscient avant sa réalisation, avant sa matérialisation.

Les grands châteaux, les citadelles, les grands palais, tout ce qui se trouve dans le monde matériel actuel furent une fois dans le monde immatériel : dans le subconscient, un matin une idée, une pensée et plus tard une tour gigantesque. Le plus souvent par manque de connaissance, de perspicacité, nous attribuons pour réel tout ce que l’on peut voir a l’œil nu, que l’on peut toucher comme réel. Rien n’est si faux. C’est ce que vous ne voyez pas qui est le réel, non pas ce que vous pouvez toucher.

L’idée ou la pensée qui précède toute chose, toute action, toute réalisation est vraiment réelle. C’est l’idée qui crée le château et non l’inverse. Ce que vous pouvez toucher est l’irréel. Le réel est tout ce que vous ne pouvez pas voir, pas toucher etc. C’est ce que vous ne voyez pas qui est le réel.

Prenons par exemple un film audiovisuel, l’acteur ou le réalisateur imagine, crée toutes les séquences, tous les montages dans son subconscient. Il imagine comment les monter de façon adéquate. Tout a été fait avant dans son imagination créative, le subconscient, et après avoir organisé virtuellement son film il le réalise matériellement.

Si vous réfléchissez un peu sur les réalisateurs de film vous direz qu’ils ont tous même inconsciemment une bonne dose de développement personnel. On dirait qu’ils maitrisent, même si c’est de façon inconsciente ou intuitive très bien cet outil de développement personnel, l’imagination créative ou visualisation motrice. Ceci est évident pour quelque soit ce qui existe et qui existera dans le futur. Il n’y a pas à sortir de là.

Ainsi, nous voyons la puissance, la force, l’influence et la capacité de l’esprit, du subconscient. Si le subconscient est si puissant à la réalisation des prodiges et des merveilles dans le monde, qu’en est-il pour la réalisation du mal ?

Pour la réalisation du mal c’est un désastre, une catastrophe épouvantable, une réalisation gigantesque qui dépasse à une vitesse de croisière le bien. Voila pourquoi on devrait maitriser, orienter nos pensées, nos idées vers la positivité puisque l’expérience a montré que le mal est plus facile à réaliser que le bien. Le pouvoir de la réalisation du mal est beaucoup plus puissant que celui du bien, il est 100 fois plus puissant que le bien dans le processus de réalisation.

De ce faite, voila l’imbroglio, le labyrinthe, l’enchevêtrement de tout individu, toute personne, toute société, toute nation dont leur culture se repose sur la négativité. Que peut-on en espérer ? Le désastre, la catastrophe, la maladie, les tourments, la peur, la crainte, la misère, la pauvreté, le manquement etc.  Voila pourquoi les sociétés de haute vision créative et inventive jouissent toujours de la richesse. Puisque leurs rêves, leurs visions, leurs idées et pensées s’orientent vers ces choses. Et les sociétés négativistes n’en ont que les contraires. « La loi de l’attraction (L’homme est le reflet de ses pensées)». « Vos pensées sont créatrices dit le vieil adage ».

Un fait est éminent : si vous pensez à la richesse, à la santé, à la guérison, au bonheur, à la joie, à l’abondance, à l’opulence, vous attirez ces choses à vous par la puissance magnétique et mystique de votre esprit ou de votre subconscient. Ceci se réside sur la loi de l’attraction instaurée selon les règles et les principes de l’univers, vous attirez vers vous ce dont vous pensez même à 80%. Et l’inverse est aussi vrai pour les négativistes. Si vous pensez  à la pauvreté, à la misère, au malheur, à la crasse, à la maladie, à la défaite, à la résignation, à la peur, au chaos, à la catastrophe,  vous ne pouvez qu’attirer l’enfer dans votre vie, vous ne pourrez pas retrouver l’inverse comme la richesse, l’abondance, l’opulence, la sérénité, la sécurité etc… « On récoltera ce qu’on aura semée ». Il est totalement impossible de récolter le maïs si on a semé le bleu…selon l’ordre de la nature.

Entre autre,  qu’en est-il pour une société comme Haïti où toute sa culture, ses maximes et ses proverbes ne se reposent que sur la négativité ? Que peut-elle espérer ?…


Yrvin Lauriston

Je suis membre de l'association CJPCP ainsi qu'auteur de nombreux livres disponibles sur www.Thebookedition .- Visitez mes sites blogues : ylauriston2.blogspot.com / sdpi-zooming.blogspot.com

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *